samedi 1 juillet 2017

Je ne mange (presque) pas de viande.

Sur l'Internet, il y a beaucoup de gens que je suis qui ne mangent plus de viande ou qui sont même végétaliens voire vegan. Etre (presque) végétarien me paraît donc tout à fait "normal", mais je me rends compte que c'est encore un sujet de discussion avec mes amis. Ils ne jugent pas mais ne comprennent pas forcément.

Pour une petite définition des termes, avant de rentrer dans le vif du sujet. 
pescetarien : ne mange pas de viande mais mange du poisson
végétarienne : ne mange ni viande ni poisson
végétalienne : ne mange ni viande, ni poisson, ni tout ce qui provient d'un animal : oeufs, lait, miel, fromage...
vegan : refuse toute exploitation animale donc végétalien + ne porte pas de cuir, de laine, de fourrure, ne porte pas de cosmétiques testés sur les animaux
flexitarien : mange de la viande occasionnellement

Je ne suis pas végétarienne. Je suis flexitarienne (ce mot...). Je ne mange pas de viande chez moi et quand je dois choisir un plat, au restaurant, dans une sandwicherie etc, je choisis dans 99,99 % des plats sans viande. J'en mange encore quand on m'en propose et que je n'ai "pas le choix" ou que j'en ai une réelle envie (ce qui ne m'arrive pas souvent). Je mange encore du poisson par contre, pour la simple et bonne raison que c'est trop compliqué sinon avec ma vie de tous les jours et le travail.

Je voulais revenir ici sur les raisons qui m'ont poussées à ne quasiment plus manger de viande. Mettons les choses au clair tout de suite, ce n'est absolument pas pour mincir, pour rester mince ou pour manger moins gras. Je m'en cogne complètement.


1. L'écologie


La production massive de viande est mauvaise pour notre environnement.

Quelques chiffres :
312 millions de tonnes de viande produites par an
43 kilos de viande consommés par an / par personne
89 kilos de viande consommées par an / par français
65 milliards d'animaux tués par an (2000 animaux par seconde)
L'élevage de bétail est responsable de 14,5% des émissions de gaz à effet de serre liées aux activités humaines
7 milliards de tonnes de CO² émis
l'élevage bovin représente 22% de la consommation mais 41% des émissions de CO² dues à l'élevage
en élevage industriel
la production d'un kilo de boeuf = 13500L d'eau, le porc = 4600L d'eau, un poulet = 4100L d'eau
un tiers des céréales produites dans le monde sert à nourrir des animaux d'élevage ce qui représente 670 millions de tonnes de céréales
l'agriculture est responsable de 70% de la déforestation
70% de la surface agricole mondiale est utilisée pour le pâturage du bétail ou pour cultiver des céréales destinés à les nourrir
91% des terres qui subissent la déforestation en Amazonie servent au pâturage ou à la production de soja pour nourrir le bétail.

Source :  http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/10/29/la-viande-a-aussi-un-impact-majeur-sur-la-planete_4799570_4355770.html

Et parce qu'une vidéo est peut-être encore plus parlante :



Vous l'aurez compris, la production de viande massive et industrielle telle qu'on le fait aujourd'hui est désastreux pour notre environnement.
On mange deux fois plus de viande que nos grands-parents. On produit toujours plus sans se soucier de savoir si notre planète peut le supporter. Vous allez me dire : "ouais mais c'est pas parce que toi tu ne manges pas de viande que ça va sauver la planète". C'est sur à moi toute seule je ne ferais pas grand chose. Mais vous savez quelle est notre force ? La seule chose qui intéresse les industriels ? Notre CONSOMMATION. Moins il y aura de demandes en viande, moins ils en produiront. C'est logique. C'est vous qui faites la demande. Parfois, je trouve qu'on a tendance à l'oublier.
Je ne suis pas contre le fait de consommer de la viande. En soi bouffer un boeuf ne me choque pas. C'est juste qu'à l'heure actuelle on en mange trop et que ça détruit notre environnement 

2. Le goût


Ça c'est rigolo c'est "l'argument" qui "rassure" le plus les gens. Quand je dis que de base je n'aime pas trop la viande, les gens sont un peu soulagés "ah oui c'est pas tant que tu as des convictions, c'est juste que tu n'aimes pas ça". Bon personne ne me le dit comme ça évidemment mais en substance c'est ça que ça veut dire.

Oui je n'aime pas trop la viande. Ce n'est pas que je n'aime pas mais ça ne me fait pas plus saliver que ça. Je n'ai pas du tout cette culture de la viande comme l'ont bon nombre de français. Avant que je prenne la décision de ne plus trop manger de viande, je ne mangeais jamais de boeuf bourguignon, d’entrecôtes, de côtelettes, de ribs etc. Même au restaurant, ce ne sont pas du tout les plats qui m'intéressaient le plus. Bref, vous l'avez compris, je ne raffole pas de la viande de base. Dans ce cas je me suis dit : "pourquoi continuer à manger de la viande, c'est mauvais pour la planète, alors que tu t'en fiches d'en manger ou pas ?". Je veux dire si c'est pour manger une tranche de jambon Herta, ça ne sert pas à grand chose.

Je ne vais pas vous le conseiller parce que pour être honnête, je l'ai commencé mais ne l'ai jamais terminé, mais ça a été un élément déclencheur chez pas mal de gens... Pour le trouver!


J'essaie d'être écolo, mais sur énormément de points je ne le suis pas encore suffisamment à mon goût, alors je me dis que ne pas manger de viande c'est un geste "simple" à faire en plus pour moi.

Après vous l'avez compris, je m'autorise des écarts de temps en temps et ça aussi c'est rigolo, ça rassure un peu les gens : "ah ça va tu n'es pas fermée au fait de manger de la viande". Comme si ne plus manger de viande du tout c'était "être fermé". Moi j'ai l'impression au contraire que passer à un mode de vie plus végétarien c'est avoir un peu plus conscience des problématiques écologiques de notre planète, des conséquences de l'élevage intensif etc, et donc s'ouvrir à de nouvelles choses.

Je n'empêcherais jamais qui que ce soit de manger de la viande, chacun fait comme il veut et comme il peut mais c'est tout de même fou de passer pour quelqu'un de "fermé" dès que tu annonces ne pas manger de viande.

3. La souffrance animale


En france 83% des poulets élevés ne voient jamais la lumière du jour.
95% des cochons passent leur vie sur caillebotis 

Je pense que les animaux sont des êtres vivants sensibles., c'est à dire qu'ils ressentent la douleur. Je pense donc que faire vivre un cochon, une vache, un poulet sans qu'il ne voit jamais la lumière du jour, sans qu'il puisse gambader dans un pré est tout simplement affreux. Les conditions d'abattage sont souvent abominables. Il suffit d'entendre un cochon "hurler" pour le comprendre. 
Je n'ai pas envie de participer à cette industrie de la souffrance. La plupart des animaux aujourd'hui sont élevés et abattus de cette façon. Par conséquent je refuse de manger ces animaux-là. C'est aussi simple que ça. 

Une petite vidéo de l'association L214 qui dénonce régulièrement les conditions d'élevage et d'abattage des animaux. 



Heureusement des alternatives existent ! Si vous souhaitez continuer à manger de la viande, essayer de la choisir de BONNE QUALITE, BIO et LOCAL. 

Un petit exemple pour le porc, dans le Nord il existe un agriculteur qui fait du porc bio. J'avais eu le chance de visiter son exploitation. Non seulement les porcs gambadent dans les prés mais ne voient jamais un antibiotique de leur vie! 

Quant aux oeufs, faites attention aux codes inscrits dessus : 
0 = poules élevées en plein air, bio
1 = poules élevées en plein air
2 = poules élevées au sol, ne voient pas la lumière du jour
3 = poules élevées à l'intérieur d'une cage 

Faire un petit effort et se renseigner sur la provenance de ce que nous consommons ça ne me parait pas dingue. C'est meilleur pour notre santé, pour la santé des animaux et de notre planète. 

Pourquoi ne pas aller plus loin ? Pourquoi ne pas être 100% végétarienne et arrêter le poisson ? Pourquoi ne pas devenir vegetalienne voire vegan ?


Parce que je suis une presque végétarienne flemmarde. Je l'avoue sans rougir.

Il faut savoir que non seulement je n'aime pas cuisiner mais qu'en plus je n'ai absolument pas le temps pour ça. Je rentre souvent le soir chez moi entre 19h et minuit. Je n'ai absolument aucune envie de passer du temps à me cuisiner quelque chose. Or être vegan suppose quand même avoir du temps pour cuisiner, pour bien faire les choses. Et je n'ai pas envie de prendre sur mon temps de loisir pour ça. Je travaille et je mange tous les jours à l'extérieur (picard et les sandwicheries sont mon ami) (oui pour le zéro déchet on repassera par contre) et si c'est "facile" de trouver des plats sans viande à l'extérieur c'est impossible de trouver des plats vegan ou du moins très compliqué. Rentrez dans n'importe quelle sandwicherie, vous trouverez des sandwichs au jambon, poulet, thon, saumon etc, mais rien de vegan. Après je pourrais cuisiner chez moi et me ramener mes plats, ce serait plus écolo, zéro déchets, sans doute bien meilleure pour ma santé et conforme à mes idées, mais je vous renvoie à mon point au-dessus, je n'ai pas envie de prendre le temps de cuisiner pour me faire des plats pour le boulot.
De plus, je suis une jeune trentenaire citadine qui par conséquent sort quand même pas mal avec ses amis en semaine, dans des bars, des resto etc ... Et autant je me débrouille toujours pour trouver des alternatives végétariennes là où on mange (oui même au kebab), autant trouver des alternatives vegan c'est juste pas possible, du moins pas partout. Je ne renoncerais pas à ces moments avec mes amis pour un régime alimentaire.
La vérité aussi c'est que j'aime le fromage et les vêtements en cuir. Je vais faire frémir plus d'un vegan et on va me traiter de connasse égoïste mais j'assume. Pour l'instant, le fromage et les oeufs font partie intégrante de mon alimentation et je n'ai pas envie d'en changer. J'essaie de consommer des oeufs de poules élevés en plein air et je n'achète que peu de fromage, j'en consomme surtout à l'extérieur, mais je ne suis pas prête à les abandonner complètement.pour le moment. Les alternatives me paraissent trop compliquées, trop contraignantes, elles ne correspondent pas à mon mode de vie pour le moment.

Si vous voulez des infos sur le veganisme vous pouvez jeter un oeil à ces trois chaines youtube :


Et toi t'en manges de la viande ? Quels efforts serais-tu prêt à faire ?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire